Pour réaliser un chantier, l’artisan doit souvent utiliser différents matériels. Certains d’entre eux tel qu’un chalumeaux ou un fer à souder présentent des risques d’incendie. Il est essentiel de savoir quelles précautions adoptées lorsque le chantier nécessite ce genre d’outil, en ayant recours au permis de feu.

Anticiper les risques d’incendie

Le feu est l’un des dommages les plus dangereux qui puisse survenir sur un chantier. En effet, un tiers des origines d’incendie en entreprise est dû à des travaux par point chaud. On désigne par point chaud tous les travaux qui produisent des étincelles ou de la surface chaude ou encore ceux effectués à la flamme nue (soudage et autres opérations génératrices de chaleur). Il est donc nécessaire de faire preuve d’une grande vigilance en ce qui concerne non seulement les mesures de prévention mais aussi d’extinction du feu lors d’une intervention par point chaud.

Le permis de feu

Pour cela, le permis de feu est l’un des moyens pour vous prémunir. Ce document de sécurité rassemble toutes les mesures de prévention à  mettre en place. Il peut être obligatoire et est souvent recommandé par l’assureur sous peine de non-prise en garantie en cas de sinistre.

L’ordonnance préfectorale du 16 février 1970 se limitant à Paris et l’Ile-de-France (sauf Val d’Oise et Seine-et-marne), rend obligatoire des mesures de sécurité pour tous travaux concernant :

  • le soudage
  • le découpage par chalumeau
  • l’arc électrique ou comportant l’usage d’une flamme qui n’est pas effectuée dans un poste permanent de travail 

Avec l’arrêté du 19 mars 1993, cette mesure s’applique de façon obligatoire, aux travaux de soudage oxyacétylénique,effectués par une entreprise extérieure, sur tout le territoire français.

Le formulaire permis de feu doit être établi par le client avant d’entreprendre le chantier. Y sont notés les consignes particulières résultant de son exploitation, les risques spécifiques et les moyens pour éviter les projections. Grâce à ce document, vous pouvez vous dégager partiellement, voire totalement de votre responsabilité s’il est prouvé que le sinistre est lié à un défaut d’information.

Vous pouvez télécharger un exemplaire du formulaire de permis de feu gratuit en cliquant ici.

Vos contacts peuvent être intéressés
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Reddit0Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *